Dernière ligne droite.

C’est comme pour le vélo. La côte est dure, on ne sait pas si on va arriver à remonter touuuuuute cette pile de copies, mais savoir qu’après, c’est finiiiiiiiii et que ça glisse tout seul, avec des vrais weekends et même quelques heures de libres, pour finir un tricot (vachement de saison…) et monter la piscine (!!!), ça aide à se mettre en route.
Mais purée, va falloir y aller en danseuse. T_T

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s