Malin comme un renard…

Après deux semaines d’hésitations et d’essais divers de points de crochets et de dimensions d’aiguille au tricot, j’ai décidé de ressortir une de mes machines à tricoter pour ce cadeau de naissance:

Tricot-machine beige + bordure crochet blanc (mailles serrées) et ma première broderie point de croix sur tricot. 

Ça roulotte un peu, mais je suis allée au bout à peu près dans les temps. 

Et c’est un vrai bonheur de retrouver ma machine.

Publicités

Jack(et)

Mon sac spécial concerts est mourrute T_T

sac

RIP you old bag!

Mais je ne voulais PAS le jeter. C’était un de mes sacs préférés du monde de l’univers. Alors que faire? Hé ben récupérer tout ce qui était récupérable, à savoir la bandoulière, la fermeture éclair et TOUS les imprimés.

On m’a donné une chouette veste dont le skaï était totalement bouffé au col. Je n’ai pas pris le temps de prendre une photo avant, mais si vous avez déjà vu un bouleau de près, vous voyez l’idée.

Et hop! Des appliqués cache-misère!

Évidemment, le gros motif central dans le dos pour justifier les têtes de morts (sinon ça fait chelou), et le petit détail devant qui va bien pour se la péter en conseil de classe.

IMG_20160227_102153

J’ai sauvé l’esprit de mon sac, et j’ai gagné une veste. Everyone hail to the Pumpkin King!

Nappe brodée

AYE! J’ai ENFIN fini de broder cette nappe entamée il y a bien deux ans je dirais. Il faut dire que le projet (comme beaucoup) était resté en suspens dans un coin…

broderie1

Le centre de table est formé de lierre au point de croix, avec en son cœur un carré de motif tissé dont je suis tombée amoureuse sur Pinterest.

C’est apparemment une technique de broderie suédoise, utilisée pour embellir le linge de toilette, mais bon hein, quand on aime…

broderie2

Normalement, le point est quasiment invisible sur l’envers, mais ne gérant pas encore bien la technique, j’ai préféré la jouer safe, et mes fils de départ se voient comme le nez au milieu de la figure. Ce n’est pas très grave puisqu’il s’agit d’une nappe, donc pas d’une pièce que l’on voit des deux côtés (pas comme une serviette de toilette par exemple).

broderie3

Et puis comme c’est un fil en dégradé de vert, j’avais peur que les fils de départ se voient malgré tout sur l’endroit.

Vous notez que mes photos ne sont pas forcément terribles, la faute à ma nouvelle tablette, une bouse qui coûte pas cher, le temps d’économiser assez pour m’offrir une véritable tablette digne de ce nom (oui parce que je suis une i-Pomme enfermée: mes applis musique ne sont pas compatibles android T_T).

 

 

The Empire Strikes Back

Très peu de projets menés à bien cette année. En cause et dans l’ordre chronologique: un déménagement, un accident de chat, une appendicite (ma grande), et un coup du lapin (moi).

J’ai commencé cette tunique il y a un moment, très vite compris qu’elle ne serait pas à ma taille. Mais elle allait faire un cadeau parfait pour une tata des filles. C’était avant d’avoir un accident de voiture qui m’a tenue éloignée de mes aiguilles pendant pratiquement deux mois.

Aujourd’hui, coincée près du téléphone, au cas où un candidat du bac ait envie de passer le rattrapage en anglais, j’ai mis le temps à profit et enfin fini la tunique que voici.image
Je n’ai pas particulièrement apprécié de travailler cette laine pelucheuse, dont je n’ai plus les références, mais elle a rempli son oeuvre; la couleur ne rend pas mal, le motif est bien visible, et les parties jersey sont très douces.

J’ai déjà entamé une seconde version, pour moi, en Ideal Cendre de chez Bergère de France. À suivre…

Petit chaperon rouge

Ceci était une demande de mes filles.

20140803-074446-27886891.jpg

Toujours sur le modèle châle, sauf qu’au lieu de partir de 3 mailles, je suis partie de 60 avec les augmentations toutes les 14 mailles (*14 m.end., 1 jeté, 1m end, 1jeté* x4), un rang sur deux évidemment, puis en faisant les augmentations les une en dessous des autres.
Après il suffit de remonter des mailles au col sur 3 côtés, ou comme je l’ai fait, anticiper en montant les 45 premières mailles en laine perdue pour les reprendre une fois la partie cape terminée.
Et on pourrait bien sûr partir de la partie capuche, mais répartir les augmentations de la cape nécessiterait alors un peu plus d’attention (car il n’y a qu’une augmentation sur la capuche, en plein milieu. Soit pile entre deux augmentations de la cape.
J’ai fait deux capuches différentes, mais les filles refusent de se laisser photographier. L’une (en photo ici) est en pointe (on continue les augmentations jusqu’à ce que la capuche soit assez grande); l’autre prend la forme de la tête (après une série d’augmentations, on fait une réduction avant le jeté pour que le tricot soit droit, et après quelques rangs, on réduit 2 fois avant le jeté pour former le haut du crâne, avant de fermer quand la capuche est assez grande).
J’ai fermé en graftant. J’ai transféré la moitié de mes mailles sur une autre aiguille puis tricoté les deux côtés ensemble, sur l’envers. Idéal quand on a horreur des coutures.

Maintenant elles peuvent jouer au petit chaperon rouge, et personne n’est jaloux. Et puis quoi de mieux que des capuches en laine au mois de juillet?

Hook

Ho, mais j’ai oublié de vous montrer le seul projet que j’ai réussi à mener à terme cette année!

20140727-062359-23039876.jpg
Une marinière au crochet avec un appliqué tête de mort. Ce projet est passé par toutes les techniques, tricot machine, main, jersey… Pas réussi à faire ce que je voulais ( mais sans doute parce que ce que je voulais faire ne rendait pas terrible XD), et c’est donc le seul projet tricot/crochet entre septembre et avril. – – ‘
Tout ce temps alors que ce sont des brides qui montent vite. J’ai honte – – ‘