Malin comme un renard…

Après deux semaines d’hésitations et d’essais divers de points de crochets et de dimensions d’aiguille au tricot, j’ai décidé de ressortir une de mes machines à tricoter pour ce cadeau de naissance:

Tricot-machine beige + bordure crochet blanc (mailles serrées) et ma première broderie point de croix sur tricot. 

Ça roulotte un peu, mais je suis allée au bout à peu près dans les temps. 

Et c’est un vrai bonheur de retrouver ma machine.

Publicités

The Empire Strikes Back

Très peu de projets menés à bien cette année. En cause et dans l’ordre chronologique: un déménagement, un accident de chat, une appendicite (ma grande), et un coup du lapin (moi).

J’ai commencé cette tunique il y a un moment, très vite compris qu’elle ne serait pas à ma taille. Mais elle allait faire un cadeau parfait pour une tata des filles. C’était avant d’avoir un accident de voiture qui m’a tenue éloignée de mes aiguilles pendant pratiquement deux mois.

Aujourd’hui, coincée près du téléphone, au cas où un candidat du bac ait envie de passer le rattrapage en anglais, j’ai mis le temps à profit et enfin fini la tunique que voici.image
Je n’ai pas particulièrement apprécié de travailler cette laine pelucheuse, dont je n’ai plus les références, mais elle a rempli son oeuvre; la couleur ne rend pas mal, le motif est bien visible, et les parties jersey sont très douces.

J’ai déjà entamé une seconde version, pour moi, en Ideal Cendre de chez Bergère de France. À suivre…

Poncho

Je me suis fait, pour moi à nouveau, un petit poncho bien chaud pour les matins frais et les soirées à la belle étoile.
20140612-145138-53498779.jpg
Sans modèle, en reprenant simplement la technique du châle: d’abord en commençant un premier triangle de quelques centimètres, puis un autre parfaitement identique; ensuite on les tricote l’un à la suite de l’autre, en tricotant ensemble la dernière maille du triangle A et la première maille du triangle B, ce qui forme l’encolure. Il n’y a plus qu’à tricoter le tout en rond et yoplaboum. Parfait quand on a horreur des coutûres…

J’ai choisi de faire un rang envers sur 6 rangs histoire de souligner le V, et de rendre la chose moins monotone, mais vous pouvez faire encore plus simple, ou plus compliqué.

Anthracite

Depuis que Belle-Maman s’est remise au tricot, elle se charge des pulls des filles. Du coup, j’en profite pour tricoter pour MOI!

Et un « petit » châle, un!

20140528-201519-72919572.jpgMerci à Belle-Maman d’avoir bien voulu servir de mannequin ^^
20140528-201519-72919887.jpg
Un mois de soirées télé à peine. Et une pleine semaine de vacances en avril. Merci l’audio-book du Seigneur des Anneaux (voir mon post précédent). Comme ils marchent longtemps et que j’ai fini toutes mes préparations de cours et mes copies à corriger, il n’est pas improbable qu’un nouvel ouvrage voie le jour d’ici le bac…
To be continued.

Pull à losanges sur ma nouvelle Singer

Et voici donc mon nouveau joujou:

machine

Cette 3ème machine va me permettre de tricoter les laines un poil trop grosses pour la toyota, et un poil trop fines pour la bigphil.

Les tests furent plus que concluants, avec d’abord le Jacquard:

machine 2J’étais d’autant plus contente que le programme est de moi \o/

J’ai aussi testé le tissage et les jetés. Tout marche comme sur des roulettes. Je suis love.

 

Et voici donc ma dernière réalisation, un pull en 5 ans, avec des losanges en point jetés.

DSCN6283

Châle express

Un châle réalisé sur BigPhil pour gagner du temps. Deux triangles qu’il a fallu tricoter l’un après l’autre puis coudre ensemble.Image

J’avais prévu de faire un joli grafting, soit sur machine soit au crochet, mais cette « laine » est une saloperie à travailler. Cela faisait des années que j’avais ce projet en tête (je l’avais achetée quand je me suis mise au tricot en 2006, en même temps que celle de la couverture grise rose et bleue au crochet), mais à chaque fois, j’ai laissé tombé. A la main d’abord, mais elle glisse des aiguilles et en plus on ne voit rien une fois les mailles formées (ou pas d’ailleurs).

En machine, elle passe mal également. Trop grosse et poilue pour la toyota, elle est passée sur BigPhil, mais avec beaucoup de prises de tête. Ce n’est pas de la laine, c’est un ruban de fil, donc aucune élasticité, donc à mailles trop grosses, elle saute, et on ne le voit pas (c’est dommage, j’avais prévu une GM bien plus grosse que ce que j’ai finalement adopté). A mailles trop serrées, on ne voit plus du tout le tissus.

En tout cas, je n’ai pas pu grafté, j’ai déjà eu toutes les peine du monde à retrouver les jetés d’augmentation!

Image

Heureusement qu’il n’y avait pas trop de manipulations (en dehors des augmentations en lisière tous les deux rangs); s’il n’avait pas monté si rapidement, j’aurais laissé tomber. Plus jamais je ne tricoterai de la laine comme celle-là! (j’en ai pourtant encore, pour une couverture débutée en 8 à la main, je crois que les carreaux déjà faits deviendront des coussins et puis c’est tout!)

 

De toute façon j’ai rangé la BigPhil, car je suis tombée sur une super occas, une singer MT600 quasiment donnée (sans exagération), comme neuve (là non plus je n’exagère pas), en parfait état de marche, y compris son mémo2. Je l’ai déjà testée, tout fonctionne, et je maîtrise même la programmation. Je n’ai plus qu’à faire mes échantillons pour voir quelles laines je passe: c’est une jauge 5, un peu plus grosse que la toyota, qui me permettra de tricoter les laines trop grosse pour celle-ci, et trop fines pour la BigPhil. Ses jetés sont impeccables, et son jacquard très réussi aussi; je vais m’amuser comme une folle.